La toilette intime
pendant la
grossesse

Des petits désagréments peuvent perturber la grossesse. Comme à chaque étape de la vie d’une femme, il faut prendre soin de son intimité.

Grossesse

Grossesse et gênes intimes

La grossesse est une période unique dans la vie d’une femme, qui peut apporter beaucoup de bonheur… et quelques désagréments, notamment au niveau intime. La vulve devient hypersensible, les démangeaisons peuvent être fréquentes et l’équilibre de la flore vaginale peut également être perturbé.

La grossesse est une période durant laquelle le risque de perturbation de l’équilibre de la flore intime est plus important, ce qui peut favoriser le développement de micro-organismes pathogènes responsables d’infections.

En effet, durant cette période, et plus particulièrement au cours du troisième trimestre, la concentration d’hormones féminines augmente et va stimuler la production d’un sucre bien spécifique au niveau vaginal : le glycogène. Celui-ci peut favoriser le développement du Candida albicans et augmenter ainsi le risque de mycose.

La toilette intime pendant la grossesse

Il est conseillé d’apporter une attention toute particulière à sa toilette intime en attendant l’heureux évènement. Il existe des produits adaptés : optez pour un soin hypoallergénique, au pH physiologique.

Et si vous ressentez des démangeaisons importantes ou d’autres symptômes au niveau intime, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Enfin, après la naissance, si vous avez subi une épisiotomie, n’hésitez pas à demander conseil à l’équipe soignante pour nettoyer en douceur la zone sensible. La cicatrice doit rester propre et sèche. Après chaque passage aux toilettes, il faut la nettoyer et la sécher minutieusement.

L.FR.MKT.CC.07.2016.0664