Toilette intime de la petite fille

La zone intime de votre petite fille est particulièrement sensible et fragile ; Comment éviter rougeurs et petites irritations ?

Irritation fille

Adoptez les bons gestes dès le plus jeune âge !

Avant la puberté, la muqueuse est plus fine, plus fragile et dépourvue de flore protectrice. Les irritations vulvaires et tout un tas d’autres petits soucis peuvent surgir facilement au cours de la vie de votre petite fille, qui est encore en période d’apprentissage. Démangeaisons, rougeurs, infections…

Entre 50 et 70% des gênes intimes chez la petite fille sont liées à une hygiène insuffisante (1). C’est pourquoi la meilleure protection reste - comme pour maman - d’adopter les bons gestes d’une toilette intime quotidienne avec des produits adaptés à la physiologie particulière des enfants.

Flore intime

Comment prévenir les gênes intimes chez la petite fille ?

La zone intime de la petite fille est fragile : faites attention quand elle joue à la plage, au square ou dans le jardin. A la maison, apprenez-lui les bons gestes d’hygiène, comme de bien s’essuyer après un passage aux toilettes, de l’avant vers l’arrière. Et pour la toilette intime, sachez qu’il existe des produits d’hygiène spécialement conçus pour l’enfant.

Apprendre tôt les bonnes règles d’hygiène !

À partir de 2 ans, votre petite fille peut vouloir se laver tout seule comme une grande ! Aucun problème, au contraire : elle se sentira plus responsable. Apprenez-lui simplement les bons gestes de la toilette intime et veillez à ce qu’elle la pratique tous les jours. Avec tous ces conseils, il y a peu de risque de voir apparaître rougeurs et démangeaisons !

Bon à savoir :

Dès que votre petite fille commence à faire sa toilette toute seule, elle peut être sujette à des désagréments intimes. Pour éviter le phénomène de dessèchement et l’apparition de petites irritations, une attention particulière et une toilette quotidienne avec un soin adapté sont conseillées.

  • Si votre petite fille est sujette aux irritations, préférez la douche plutôt que le bain, celui-ci pouvant favoriser la macération et donc l’apparition d’irritations.
  • Après la douche, séchez soigneusement la zone intime de votre enfant en la tamponnant délicatement à l’aide d’une serviette douce plutôt qu’en l’essuyant.
  • Après le passage aux toilettes, pensez à toujours l’essuyer d’avant en arrière et non le contraire. Si votre petite fille préfère s’essuyer seule, apprenez-lui à le faire dans ce sens, ou, si c’est encore un peu compliqué pour elle, montrer lui comment se tamponner avec du papier toilette.
MOUSSE LAVANTE INTIME

Hydralin® Fillettecosmetique

Pour l’hygiène intime des plus petites.

soin intime enfantEn savoir +

Les 10 règles d'or

Pour un quotidien serein !

Je découvre

(1) Louis-Borrione C. Pathologie génitale de la fille. Collège Hôpital Universitaire de Chirurgie pédiatrique : Manuel de chirurgie pédiatrique, 1998.

L.FR.MKT.CC.01.2016.0235