On vous dit tout sur les mauvaises odeurs !

Parce que l’on ne sait jamais comment la soirée va se terminer... restez fraîche et sûre de vous en toutes circonstances ! Pourquoi les mauvaises odeurs intimes peuvent-elles apparaître ? Et surtout, comment les éviter ?

Les mauvaises odeurs intimes

Ce n’est pas un sujet facile à aborder, beaucoup de femmes sont gênées lorsqu’il s’agit d’évoquer leurs odeurs intimes. Brisons ici et maintenant ce tabou ! Oui, il est normal d’avoir des pertes vaginales. Oui, il peut arriver que leur odeur soit dérangeante. Et oui, il est possible d’y remédier !

Rassurez-vous : tous les vagins dégagent une odeur, celle-ci est propre à chacune de nous. Mais il arrive parfois que l’odeur dégagée soit désagréable. Alors quand faut-il s’en inquiéter? Et d’où viennent ces odeurs?

Quand faut-il s’inquiéter ?

Ce sont les sécrétions vaginales qui sont responsables de l’odeur vaginale. Ces sécrétions sont tout à fait normales et font partie de l’activité physiologique de votre intimité : fonctionnement des glandes et renouvellement des cellules mortes. En revanche, il arrive parfois que leur couleur, leur aspect, ou bien leur odeur change : cela peut être le signe d’une infection.

Dans ce cas, il convient de consulter votre médecin qui effectuera le diagnostic et vous prescrira un traitement adapté.

Mycose vaginale? Vaginose bactérienne? Trichomonase?

Les sécrétions vaginales

Les sécrétions vaginales sont constituées de liquide et de cellules mortes: Elles sont sécrétées tous les jours par des glandes situées dans différentes parties du vagin, essentiellement au niveau du col de l'utérus. Ces glandes sécrètent un liquide légèrement visqueux qui s'écoule le long de la paroi vaginale. Le liquide peut entrainer avec lui d’éventuels germes présents sur les parois et également les cellules mortes du vagin, rôle majeur car permettant de les évacuer de manière continue (comme pour la peau, les cellules du vagin se renouvellent constamment, avant de mourir et finir par se desquamer).

Rapports sexuels:

Lors de la stimulation sexuelle, les sécrétions provenant des glandes situées au niveau de la vulve (les glandes de Bartholin) peuvent augmenter. Ces glandes sécrètent également un liquide qui facilite l'entrée dans le vagin. Lorsque l'excitation est importante, les vaisseaux sanguins du vagin gonflent et un liquide traverse alors la paroi pour se mélanger aux autres sécrétions vaginales.

Couleur et aspect variables:

Les sécrétions vaginales sont habituellement translucides à légèrement laiteuses. La couleur et l’épaisseur variant en fonction du cycle menstruel : au moment de l'ovulation, les sécrétions du col, qui étaient très épaisses afin de bloquer le passage du col, deviennent plus filantes, et les pertes vaginales deviennent beaucoup plus épaisses et visqueuses. La quantité des sécrétions peut également augmenter à d’autres moments de la vie d’une femme, par exemple durant la grossesse, l'allaitement ou tout simplement lors d’un dérèglement hormonal.

Top