Comment reconnaître une mycose vaginale?

Mycose vaginale, reconnaître les symptômes et les bons gestes?

Une mycose vaginale est une infection de l’appareil génital féminin par des champignons. Elle est habituellement suspectée grâce à l’apparition de sensations ou des symptômes assez caractéristiques.

Comment reconnaître les symptômes de la mycose vaginale ?

La mycose vaginale est une infection de la muqueuse vaginale courante qui peut causer des désagréments au niveau de la vulve et du vagin. On estime que près de 75 % des femmes en connaîtront une au moins une fois dans leur vie (1).

Fréquemment, la mycose atteint à la fois la vulve et le vagin : on parle de mycose vulvo-vaginale (1). Sans atteinte vulvaire, on appelle cela une mycose vaginale . Tout comme la mycose vaginale, la mycose vulvo-vaginale se caractérise par des démangeaisons avec parfois des brûlures au niveau de la vulve. Des rougeurs et un œdème sont alors visibles, et des pertes blanches et épaisses s’écoulent du vagin.

  • Des démangeaisons

Elles peuvent se faire ressentir au niveau de la vulve et de l’entrée du vagin. Il est conseillé d’éviter de les gratter sous peine de les empirer. Ces démangeaisons sont assez caractéristiques de la mycose vaginale.

  • Des brûlures

Des picotements, échauffements ou sensations de brûlure peuvent aussi accompagner les démangeaisons. La peau étant fine et très fragile à cet endroit-là, les brûlures et sensations d’échauffement sont parfois dues aux grattements intensifs.

  • Des douleurs

Une sensation d’inconfort, de douleur ou de brûlure lors des mictions, pendant les rapports sexuels (appelée alors dyspareunie) peut être ressentie. Des douleurs à type de brûlures peuvent être ressenties lors des mictions.

  • Des pertes

On observe des pertes vaginales abondantes, blanches et épaisses. Elles sont inodores.

  • Des rougeurs

Enfin, visuellement, la vulve est sensiblement gonflée, à vif, et plus rouge que d’habitude. On constate alors des œdèmes et rougeurs.

D’où vient la mycose vulvo-vaginale ?

La mycose est le plus souvent causée par un champignon que l’on appelle Candida albicans. De la famille des levures, il se trouve naturellement dans l’organisme et notamment dans l’appareil génital. C’est lui qui provoque l’infection et donc l’inflammation, en cas de forte prolifération au niveau de l’appareil génital.

Quelles sont les solutions pour soigner une mycose ?

Sachez que des traitements sans ordonnance contre la mycose vaginale sont disponibles en pharmacie. Quoiqu’il arrive vous n’êtes pas seule, votre pharmacien peut vous conseiller un traitement adapté ou vous orienter vers un médecin si nécessaire. MycoHydralin® vous propose un traitement complet pour que votre mycose vaginale ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Mycoses vaginales :  peut-on avoir des mycoses vaginales à répétition?

Si vous avez déjà eu une mycose vaginale, cela ne veut pas nécessairement dire que vous en souffrirez à nouveau. 

Les mycoses sont des infections sexuelles non transmissibles qui touchent une grande partie des femmes au moins une fois dans leur vie, parfois à répétition.  

Afin d’agir rapidement, des solutions sans ordonnance existent en pharmacie, demandez conseil à votre pharmacien.